Association humanitaire Garlaban Togo Le Togo, présentation, histoire Nos actions humanitaires au Togo Les actualités de l'association Garlaban Togo Photos du Togo  
   
 
 
 
 
   
 
   
 
   
Nos convois a but humanitaire
 
 
 
   
Vous trouverez plus d'images dans la rubriques "Photos"
En 2023

Déplacement au Togo de notre président René Miechamp, ainsi que notre vice-président Gilles Dauthuey, afin de faire un suivi et un bilan de nos activités passées.

-> toutes les photos du séjour

Lundi 5 décembre 2022 : Nous commençons notre séjour par une visite à l'USP de Zavé (distant de 160 km environ de Lomé la capitale) dont nous avons financé entièrement les locaux, le puits et l'installation électrique en partenariat avec la Fondation EDF. Eh bien, surprise, l'USP a été repeinte entièrement et sa présentation nous a fait plaisir. L'infirmière dont nous payons le salaire mensuel s'élevant à 50 € était présente et nous a fait constater que tout fonctionnait bien, y compris l'eau et l'électricité. Les locaux sont propres, mais les structures commencent à vieillir moustiquaires, fenêtres, portes, volets). Il faudrait rénover tout cela. Il faut aussi faire un faux plafond car toutes les pièces sont directement sous la toiture en tôles d'où une mauvaise isolation et des insectes qui circulent sous le toit. Autre problème d'importance, cette USP n'est pas reconnue par l'Etat Togolais. Donc elle est susceptible de fermer. Nous avons donc demandé audience au Directeur Préfectoral de la Santé à Amlamé (chef-lieu de canton) et il nous a reçus rapidement. C'est le Dr Agbessime qui vient de prendre ses fonctions. Il est jeune et dynamique. Il nous a expliqué que l'USP de Zavé pourrait rester ouverte car actuellement l'Etat Togolais manque de soignants et il se trouve que Mme Teteh la sage-femme qui tient l'USP de Zavé est une infirmière diplômée d'Etat et comme nous assurons son salaire, le DPS ne voit aucun inconvénient à ce l'USP de Zavé reste en activité ce qui est une très bonne nouvelle car nous n'étions pas sûrs de son avenir. A ce moment-là, nous pourrons peut-être fait effectuer les travaux pour remettre l'intérieur en bon état.


Toujours concernant l'USP de Zavé, nous sommes allés rencontrer le directeur régional de la CEET (Compagnie d'Energie Electrique du Togo) à Atakpamé pour relancer le projet d'amener le courant à tout le village de Zavé. Certains villageois se sont raccordés via des lignes aériennes voir les branchements de compteurs sur les photos). Nous avons été bien reçus et le directeur nous a assurés que les travaux de réalisation de la ligne électrique ne devraient pas tarder car presque tout le matériel est maintenant disponible.

Mardi 6 décembre : La matinée commence par une réunion avec le Directeur Régional de la Santé à Amlamé (à 30 km environ d’Atakpamé sur la route de Kpalimé), pour clarifier l’avenir de l’USP de Zavé.

Nous avons ensuite pris la route pour aller jusqu’à (l’ex) orphelinat d’Adjengré distant de 150 km enviro. Nous avons été très bien reçus par la sœur Olivia Faustine qui le gère en ce moment.
Elle nous a présenté les nouveaux bâtiments situés sur la gauche en entrant dans l’enceinte de l’orphelinat. Ils accueillent maintenant les enfants en bas âge pour la journée, genre crèche chez nous ou encore halte-garderie. Ce sont 55 enfants qui étaient présents lorsque nous sommes passés. Les enfants sont déposés tôt le matin par les parents qui vont travailler dans les champs et ils passent la journée dans la crèche sous la surveillance de femmes de services sous l’autorité d’une directrice. Les enfants prennent le petit déjeuner, le repas de midi, font la sieste l’après-midi et ont un goûter vers 16h30. Ils ont un espace de jeu avec des tobogans des balançoires et des bacs à sables. Une partie de la journée est consacrée à l’éducation sanitaire (lavage des mains, prendre d’utiliser des toilettes, …) et à l’apprentissage de la vie en groupe. Tout cela à l’air de bien fonctionner et les enfants sont bien suivis et éduqués au lieu d’être abandonnés seuls à la maison par des parents absents.
Nous sommes allés voir les châteaux d’eau. Le petit installé sur le puits que nous avons monté nous-mêmes en 2013 fonctionne toujours bien. Le grand château était arrêté pour révision de la pompe qui devait être entartrée, donc il ne fonctionnait pas.
Nous sommes allés visiter les anciennes chambres de l’orphelinat qui ont été réaménagées pour accueillir des jeunes filles de villages avoisinants venues étudier à Adjengré. Chaque dortoir accueille maintenant 3 lits pour les jeunes filles soit un total d’environ 15 lits. Les étudiantes ont à leur disposition une salle dédiée aux études, une cuisine où elles se préparent à manger, des douches et des toilettes extérieures. Elles mangent sous l’apatam extérieur. Tout était propre lors de notre passage. Les filles étaient parties pour suivre leurs études. Un poulailler avec un dizaine de poules et poulets existe encore.
Les religieuses ont tenu à nous offrir à boire un sirop de fruits rouges de leur composition, le tout accompagné de petits biscuits secs. Sympa.
Nous avons quitté l’ex orphelinat en nous demandant quel pourrait être notre rôle à leurs côtés maintenant que toutes les transformations ont eu lieu ???


Le mercredi 7 décembre : A 10h00 nous avons rendez-vous à la préfecture de région à Sotouboua. Le Préfet était absent. Il était appelé d’urgence à Lomé. C’est donc la première secrétaire qui nous a reçus. Après de brèves présentations, nous nous sommes rendus à l’hôpital départemental de Sotoubou où nous avons été reçus par le Dr Hillim le Directeur Départemental de la santé. Il a tenu à nous faire visiter son établissement et surtout la maternité qui a beaucoup de travail. Ensuite nous sommes sortis dans la cour et nous avons retrouvé l’ambulance que Gilles a amené par la route de Roquevaire jusqu’à Sotouboua en 2011. Elle est toujours en bon état et sert tous les jours pour des interventions.


Le mercredi 7 décembre : L'après-midi, nous nous sommes rendus à Hézoudé pour nous rendre compte des travaux de viabilisation que nous faisons effectuer à l’USP. M. Lonmou , Maire de Tchébébé à qui appartient l’USP nous y a accompagnés. Bonne surprise, la piste entre Tchébébé et Hézoudé a été nivelée. Ouf ! Hézoudé est à environ 40 km de Sotouboua et à 13 km à l’ouest de Tchébébé elle-même étant la commune Sotouboua 3.
Un comité d’accueil nous attendait avec les notables et les gens du village. Belle réception.
Après les discours d’usage du Maire, de Chef de Canton, du Chef de village et de l’infirmier-major responsable de l’USP, qui chacun ont remercié Garlaban/Togo de son soutien, Gilles et moi avons été intronisés « citoyens d’honneur d’Hézoudé ». Le chef de canton et le Maire nous ont revêtus d’un « boubou de chef ». Quel honneur pour nous ! Nous voilà un peu africains ! A notre tour nous avons remercié la population et les notables pour leur accueil et leurs cadeaux. Nous sommes ensuite aller visiter le chantier qui est presque terminé. Les toilettes et douches extérieures pour les patients ont été rénovées et réhaussées. Une salle de bain avec douche, lavabo et WC a été installée en divisant en deux une chambre existante de l’USP, en perçant une porte et une fenêtre sur l’extérieur. Cette salle de bain sera à l’usage de l’infirmier-major et de sa famille et du personnel de l’USP. Toutes les canalisations d’adduction d’eau et d’écoulement sont en place. Des puisards extérieurs ont été creusés pour recevoir les eaux usées des lavabos et une fosse biophile a été aussi installée pour traiter les matières fécales. L’infirmier-major a aussi souhaité réaliser une table d’accouchement en béton avec un trou d’évacuation pour l’eau qui servira à la toilette intime des femmes accouchées.
Pour que tout fonctionne, il ne manquait plus que la cuve de 3000 litres qui sera installée sur le grand échafaud de 8 mètres de haut construit spécialement pour la supporter. Les panneaux solaires et la pompe non plus n’étaient pas arrivés. La cause étant due à l’impossibilité pour les poids lourds de circuler sur la RN1, la route principale qui traverse le Togo qui était coupée au niveau de Notsé à cause de l’effondrement d’un pont. Cela faisait 3 jours que les transports routiers étaient bloqués dans tout le pays. La semaine qui arrive devrait permettre la mise en eau de l’USP d’Hézoudé et de ses dépendances.


Jeudi 8 décembre : Ce matin, nous avons rendez-vous à 9h00 à la mairie d’Adjengré Mme AGBADA Padamilim la Maire de la commune chef-lieu du canton de Sotouboua 2. Madame est un peu en retard retenue par ses fonctions.
Nous la suivons ensuite vers l’hôpital local : le CMS (Centre Médico-Social) d’Adjengré situé sur les hauteurs du village. Nous y sommes accueillis par le Chef de Canton, le Chef de village et le médecin chef le Dr Djissenou.
L’ambulance que nous avons offerte au CMS cette année est là devant le centre. Elle est très propre.
Nous sommes ensuite dirigés vers l’abri du véhicule qui sert aujourd’hui de salle de réception en plein air.
Les notables et quelques habitants du village nous y attendent installés dans des fauteuils. Belle assemblée !
Le Docteur prend la parole et remercie l’association Garlaban/Togo pour le don de l’ambulance qui leur est très utile. Il nous remercie, ainsi que le Fondation EDF pour l’installation électrique alimentée par panneaux solaires et batteries d’accumulateurs qui dessert tout le CMS. Cela leur permet d’avoir un courant stable sans coupure et de réaliser de grandes économies sur leur facture d’électricité. Le Dr nous parle aussi des activités importantes de son centre : soins aux enfants, accouchements fréquents et parfois difficiles, suivi des personnes âgées, sauvetage grâce à l’ambulance des accidentés de la route et des femmes enceintes ayant des difficultés à accoucher dans les villages avoisinants.
Vraiment cette ambulance leur est devenue indispensable. Un grand merci à la Ville de Marseille qui nous l’a attribuée.
Mme la Maire fait aussi une allocution de remerciements et demande à l’audience de respecter une minute de silence en l’honneur du papa du président de l’association Roger Miéchamp décédé en août dernier. Touchante attention !
C’est ensuite le chef de Canton que nous présente ses remerciements et ses condoléances.
Le Président de l’association Garlaban/Togo, remercie toutes les personnes présentes et les assure de poursuivre les efforts pour Adjengré et ses habitants.
La séance est levée et nous sommes conviés à aller voir l’ambulance dont l’entretien est parfait aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur. Les vidanges ont été faites et le carnet de bord atteste de toutes les interventions réalisées par le véhicule. C’est un grand plaisir pour nous de voir tout cela.
Le docteur Djissenou nous conduit à l’intérieur du bâtiment et il tient à nous faire voir la salle où sont installés les batteries et tous les contrôleurs de tension électrique. Là aussi tout est impeccable. Bravo pour le sérieux de cet entretien.
Nous montons à l’étage sur le toit pour voir tous les panneaux solaires qui fournissent tout le courant de l’USP. Les panneaux sont nickels, on voit qu’ils sont nettoyés régulièrement.
Nous passons devant les chambres du CMS toutes occupées par des patients. Nous pouvons voir la salle d’attente devant le bureau du docteur. Une télévision en couleur écran plat est disposée contre le mur et permet aux patients de passer le temps agréablement. C’est rare au Togo.

Nous quittons vers 12h le CMS et le docteur, la Maire et le Chef de Canton tiennent à nous offrir un repas au Motel « Bon Compte » où nous séjournons lorsque nous sommes de passage à Adjengré. Bon repas togolais avec Fufu, pâte, poulet et poisson. Un grand merci pour ce bon repas partagé.
Vers 13h30 nous nous séparons, le Maire et le Docteur promettent de nous adresser de nouvelles doléances.
Belle matinée à Adjengré, nous repartons très satisfaits et heureux d’avoir été utiles à cette communauté.
Notre ami et correspondant local Mr Bello nous quitte, ses occupations à Lomé l’appellent. Un grand merci Monsieur pour toutes les organisations de ces rencontres.


Pour ce vendredi 9 décembre, changement de programme. Nous avions prévu d’aller à Kara pour rendre visite à des amis fidèles, mais Mr Bello nous fait savoir que le ministre d’Etat de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et du Développement du Territoire, Mr Boukpssei, nous accorde une audience à 16h00.
Nous quittons donc Sokodé à 7h30, direction Lomé distante de 350 km environ.
Le trajet se déroule bien jusqu’à l’entrée de Notsé.
Là, nous nous trouvons derrière une file de camions arrêtés de plusieurs kilomètres. Un pont de la route principale du Togo la N1 est effondré. Tout est bloqué !
Emmanuel notre chauffeur un peu Kamikaze se met à doubler la file, s’incrustant entre 2 camions lorsqu’un véhicule venait en face. Nous prenons un chemin de terre dans Notsé pour contourner le pont cassé, seuls les petits véhicules peuvent passer.
Les 100 km qui nous séparent de Lomé sont avalés sans problème, sauf une grosse circulation à l’entrée de Lomé.
Vers 12h30, nous retrouvons Mr Bello chez lui et nous allons déjeuner sur la plage de Lomé où maintenant des paillotes se sont installées. On dirait un peu la côte d’Azur en été.
A 15h30 nous partons vers le ministère. Nous attendrons 17h15 pour être reçus.
Le Ministre nous a demandé de venir car originaire d’Adjengré, il voulait nous remercier d’avoir attribué une ambulance au CMS. Il nous a aussi remerciés pour l’installation des panneaux solaires et des batteries qui alimentent le CMS en énergie électrique. Enfin, il nous a aussi remerciés pour l’ambulance accordée à l’hôpital de Sotouboua en 2011. Elle est toujours en activité et rend beaucoup de services aux populations qui souffrent.
Mr le Ministre en profite aussi pour nous rappeler la demande qu’il nous avait faite en 2011 : une ambulance 4x4 qui servirait à désenclaver la plaine de Mô située derrière les monts du Fazao et coincée par la frontière avec le Ghana. Cette plaine agricole est très mal desservie par une piste défoncée qui contourne la montagne. D’où le besoin d’une ambulance tout-terrain.
Nous quittons le Ministre vers 18h00.
Nous prenons la route vers Kpalimé distante de 120 km.
Le trajet s’effectuera de nuit et quand on connait l’état des routes et le manque d’éclairage public, c’est une opération risquée.
Nous arriverons finalement à 21h00 à Kpalimé.

Le samedi 10 décembre, nous irons faire un tour au Mont Kloto et à la montagne aux papillons où nous avons retrouvé Raphaël nous ami rasta qui nous fait faire un petit tour de son jardin botanique.

Le dimanche 11 décembre nous irons dans les montagnes au-dessus de Kpalimé sur le plateau de Danyi visiter le monastère de Dozbegan tenu par les moines bénédictins. C’est très isolé, mais très grand et très beau. La piste pour y accéder est toute défoncée. Véhicule tout-terrain obligatoire.

Lundi 12 décembre, départ de Kpalimé à 9h00 pour Lomé.  Route tranquille mais un peu défoncée par endroit. L'après-midi, visite de la carrière de phosphate de Kpogamé au nord-est de Lomé, distante d’environ 20 km. Le phosphate est l’une des richesses principales du Togo.

Le mardi 13 décembre, journée de repos à l’hôtel. En soirée, nous sommes invités chez le député Mr Passoli. Celui-ci, originaire de Sotouboua tenait à nous remercier pour nos actions dans sa juridiction. Ce fut une belle soirée où nous avons rencontré plusieurs personnalités originaires du même secteur. M. le Député nous avait fait préparer un magnifique repas, débuté par un bon apéro avec beaucoup d’alcools différents (pastis, whisky, …) puis des salades en entrées et ensuite des plats de poulets, poissons et viande de bœuf accompagnées par du Fufu (igname pilée) ou de la pâte (akoumé à base de maïs et de manioc) et de frites. Très bon repas bien copieux, arrosés de vins de côtes du Rhône. Et pour finir Mr le Député nous a fait servir du Champagne. Quelle belle réception ! En même temps un écran géant de télévision nous permettait de suivre le Match de coupe du Monde Argentine - Croatie. Ambiance Sympa et détendue. Merci Mr le Député

Mercredi 14 décembre, dernier jour au Togo, Mr Bello vient nous prendre à l’hôtel à 10h30 avec un pickup et un chauffeur du ministère pour aller visiter à la demande de Mr le Ministre Boukpessi qui souhaitait nous la faire découvrir, la centrale d’enfouissement des ordures ménagères de Lomé. Celle-ci est située à Aképé sur la route de Kpalimé à environ 20 km à l’ouest du centre de Lomé. Nous sommes accueillis par deux ingénieurs qui nous expliquent sur un tableau la situation et le fonctionnement de la centrale. C’est un site de 120 ha, divisé en secteurs de formes carrées. Ces secteurs sont d’abord décaissés, puis revêtus d’une bâche étanche à plusieurs épaisseurs pour éviter les infiltrations et la pollution de la nappe phréatique. Ensuite un ballet incessant de camions à bennes vient combler ces grandes fosses. Arrivée à une certaine hauteur, les déchets compactés par des bulldozers sont recouverts d’une bâche étanche sur laquelle une couche de terre est disposée et permet de retrouver le niveau initial du terrain. Sur le dessus pousse du gazon ce qui donne un espace vert avec objet de purification de l’air. Chaque zone est prévue pour une durée d’enfouissement de 5 années, soit un plan de 20 années pour cette centrale qui accueille en moyenne 1 800 tonnes d’ordures chaque jour. Des tubes d’évent sortent des fosses et les gaz sont brûlés par une torchère. On nous a aussi amenés voir les bassins de traitements des eaux résiduelles qui sont traitées avant d’être rejetées dans la nature. Beau dispositif qui permet à Lomé de retrouver un peu de salubrité, car avant les déchets étaient brûlés au milieu des rues. L’adjoint au maire d’Aképé nous a aussi accompagnés lors de notre visite qui était très instructive. Nous remercions les agents qui ont guidé notre visite et nous rentrons à l’hôtel. En soirée nous regarderons le match France-Maroc avec la victoire de la France. Vers minuit trente nous prenons un taxi qui nous ramène à l’aéroport.

Fin du séjour… A la prochaine fois…

Un grand merci à notre correspondant local Mr Bello qui a organisé tout notre séjour et nos visites et à toutes les personnes qui nous ont si bien reçus.

Retrouvez tout l'historique de la rubrique "Actions" années par années !